Alex Mcalpine
Alex Mcalpine
Alex est diplômé de l’UWO en journalisme. Il est un gourou de Battle Royale et de FPS. Il lit souvent 'Winner Winner Chicken Dinner' car il figure dans le top 100 du classement PUBG. Alex est également un expert Overwatch et CoD. Vous pouvez en apprendre plus sur Alex via notre page À propos.

Secrets pour améliorer vos compétences de surveillance

Overwatch
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Partager
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur email
Email

Interrogés sur les méthodes utilisées pour améliorer Overwatch, de nombreux joueurs professionnels, tels que xQc (char principal de l'équipe canadienne) et Sinatraa (DPS de SF Shock), ont répondu «Je viens de beaucoup jouer au jeu».

Bien que «jouer au jeu» ne semble pas être un conseil solide, il est indéniable que pour s'améliorer, il faut faire preuve de dévouement et cela se traduit par des heures consacrées au jeu. Seagull a déclaré lors d’une rencontre avec le club NRG. entretien que sa routine quotidienne comprenait la diffusion en continu de 8: 20 am à 1: 00 pm et de jouer dans les joues de 3: 00 pm à 10: 00 pm, un programme brutal qui est non seulement malsain, mais purement impossible pour la plupart des joueurs.

Bien que vous ne puissiez pas forcer votre amélioration brutalement lors de longues séances d’entraînement comme ces joueurs professionnels, vous pouvez augmenter l’efficacité du temps que vous avez à jouer. Passons en revue certaines méthodes qui peuvent vous aider à tirer davantage parti de vos sessions de jeu Overwatch.


Auto-évaluation

La première étape vers la résolution d'un problème consiste à admettre qu'il en existe un. Identifier ses erreurs tout en jouant à un jeu aussi rapide que Overwatch peut toutefois être assez difficile. Avec le temps, de petites erreurs non détectées créent de mauvaises habitudes. Ce sont les problèmes qu’un joueur doit identifier pour devenir meilleur.

Naturellement, la deuxième étape consiste à découvrir lesdites erreurs. Pour les trouver, les entraîneurs et les joueurs professionnels recommandent de regarder vos parties enregistrées car il s’agit d’un moyen facile de rencontrer des pièges mentaux qui ne se remarquent pas au cours du jeu. Il est utile de demander à un coach professionnel de les passer en revue, mais il est utile de prendre le temps de trouver soi-même ces erreurs. De cette façon, plutôt que de simplement avoir une liste de choses à faire et à ne pas faire, vous comprendrez pourquoi un certain mouvement était une bonne ou une mauvaise décision. Bien sûr, cela prend du temps, mais vous accorde les connaissances nécessaires pour améliorer votre gameplay de façon permanente.

Jayne (entraîneur adjoint de Dallas Fuel) suggère une méthode pour vous aider à découvrir lequel des trois domaines de compétence de Overwatch (mécanique, positionnement et sens du jeu) vous devez améliorer au maximum. Il appelle cela la méthode "4 Box" et vous pouvez voir l'explication détaillée  ici. Il est à noter que la méthode vise à minimiser les décès qui n'apportent aucune valeur à l'objectif actuel, ce qui correspond à la philosophie d'amélioration de Surefour (LA Gladiators 'DPS): «faites votre travail en essayant de ne pas mourir».

Parfois, cependant, nous ne pouvons pas apprendre chaque technique par nous-mêmes, nous devons nous tourner vers quelqu'un de plus expérimenté. Ce qui nous amène au sujet suivant.


Apprendre des autres

Seagull a disparu au milieu de la saison Overwatch. Tout le monde pensait qu'il était sur le banc de touche puisque, à l'époque, Rascal remplaçait son poste de projectile DPS. Nous avons appris plus tard qu'il avait passé tout ce temps (environ un mois) à apprendre un héros avec lequel il n'avait jamais joué auparavant: D.Va. Quand il est sorti de sa chambre d'heure hyperbolique, il a surpris tout le monde alors qu'il était, de l'avis de beaucoup, l'un des meilleurs joueurs de la Division dans la catégorie D.Va.

Comment a-t-il fait? Bien, il a beaucoup joué à D.Va pendant cette période, bien sûr, mais il a surtout regardé les vidéos de VOD d'autres joueurs de D.Va. Particulièrement Bichu (LA Gladiators hors-réservoir). Il étudia la prise de décision de Bishu et appliqua ce qu'il avait appris à ses propres jeux sur l'échelle classée. Il a étudié les meilleurs, s'est entraîné comme les meilleurs et, franchement, il est devenu l'un des meilleurs, prouvant une fois de plus qu'avec le temps, il peut jouer tous les héros dont l'équipe a besoin.

Bien que le cas de Seagull soit né de la nécessité, certains sont inspirés d'apprendre un nouveau rôle. La star de NYXL, JJonak, a été inspirée par Ryujehong (soutien de flex de la dynastie de Séoul): un joueur qui a volé la vedette avec ses jeux Ana et Zenyatta dans un monde où les joueurs de DPS reçoivent toute l’attention. Comme Seagull a étudié le bishu, JJonak a étudié le ryujehong et est devenu si doué que le NYXL l'a relevé dans le classement sans avoir aucune expérience en tournoi.

Non seulement pouvons-nous suivre l'exemple de JJonak et Seagull, nous disposons de meilleurs outils pour le faire. Nous pouvons non seulement regarder les flux en direct des joueurs professionnels que nous admirons, mais nous avons également le visualiseur de la Coupe du Monde qui sera appliqué aux jeux normaux (/ où nous pourrons mieux étudier notre propre gameplay) et aux jeux de Overwatch League. Il existe même de nombreux documents disponibles en ligne: guides, critiques de VOD, analyses d'entraîneurs (il est vivement recommandé de regarder Jayne et Aero lors d'un twitch) et contenu écrit, tout comme l'article que vous lisez.

À partir de votre étude, votre sens du jeu augmentera considérablement. Maintenant, il ne vous reste plus qu'à mettre la théorie en pratique et c'est en pratique que nous pouvons travailler sur la dernière méthode pour devenir un meilleur joueur.


Améliorer la mécanique

Lorsque nous regardons des matchs de Overwatch League, il est facile d’être émerveillé lorsque nous voyons un magnifique portrait au taureau, mais les décisions qui ont conduit à l’opportunité de le faire passent souvent inaperçues. Dans cette vidéo, l'entraîneur ioStux explique:

“L'objectif est simple. Un nouveau joueur sait que frapper le coup est bon, ne pas frapper le coup est mauvais. Mais il ne saura pas si une position est bonne ou mauvaise, car c'est plus complexe ».

C'est un concept difficile à saisir. Frapper les coups au besoin, exécuter les capacités correctement, sont des facteurs qui peuvent déterminer qui meurt entre vous et l'ennemi. Il y a cependant des décisions subtiles qui vont au-delà des compétences mécaniques. Prenons l'exemple suivant:

Deux veuves, A et B, se battent en duel. Widowmaker A frappe ses coups 25% du temps tandis que Widowmaker B a des compétences supérieures en mécanique et frappe ses coups 50% du temps. Cependant, la veuve A est en mesure d’obtenir plus de vision avec un meilleur positionnement, de travailler avec l’espace laissé par les chars et de mieux prédire le mouvement de l’ennemi, de sorte qu’elle profite des opportunités 20 à la minute pour se faire une belle tête. La veuve B n'obtient que des opportunités 8 dans le même laps de temps.

Dans ce scénario, la veuve A va frapper 5 à la minute et la veuve B, 4 bien que la veuve B ait une bien meilleure visée.

Si nous reconnaissons que même lorsque vous jouez un héros exigeant en compétences mécaniques tel que Widowmaker, le sens du jeu peut parfois triompher de l'objectif, que se passe-t-il quand on considère un héros qui nécessite peu ou pas de but? C’est là que réside la véritable valeur du sens du jeu: il est transférable d’un héros à l’autre, sur une autre carte, sur un autre mode de jeu et parfois même sur un autre jeu!

Cela ne signifie cependant pas que la pratique de votre objectif et d'autres mécanismes ne valent pas la peine. Mais lorsque vous vous entraînez pour améliorer votre sens du jeu en jouant plus de jeux, vous améliorerez automatiquement votre objectif. On ne peut pas en dire autant des exercices de visée car ils améliorent peu le sens du jeu.

Soyez donc avisé: si vous avez peu de temps pour vous entraîner, envisagez d'investir davantage dans les étapes mentionnées ci-dessus avant de vous consacrer à la formation. Cependant, si vous améliorez votre sens du jeu mais que vous n’avez toujours pas accès au département des compétences mécaniques, vous pouvez suivre certaines des habitudes des pros avant le match:

  • La plupart des joueurs professionnels commencent leurs sessions avec des matchs de match à mort FFA. Si vous vous concentrez sur l’amélioration avec deux ou trois héros en particulier, jouez au moins un match pour chacun d’eux. Rappelez-vous simplement de ne pas être sur vos ambitions, concentrez-vous sur quelques héros à la fois.
  • Les jeux personnalisés suivants sont également populaires parmi les professionnels: Ana paintball; Veuve, Mccree ou Ashe HS seulement. Pour le reste de la liste des héros, un match à mort régulier est suffisant pour l'entraînement à la visée.
  • Effect (Dallas Fuel DPS) et Surefour sont connus pour leurs sessions Osu avant chaque flux Overwatch. Surefour va plus loin et est recommandé FPSOsu après avoir remporté le tournoi Widowmaker 1v1 au salon All-Stars en août dernier.
  • Effect joue également régulièrement Aim Hero (que vous pouvez trouver sur Steam). Assurez-vous de faire correspondre les paramètres à Overwatch sinon vous ne pourrez pas entraîner votre mémoire musculaire correctement.

Globalement, il existe de nombreuses options pour cibler la formation. Avec une bonne gestion du temps, vous pouvez ajouter chacune de ces étapes à vos sessions Overwatch et commencer à vous améliorer. Établissez un calendrier si nécessaire, et n'oubliez pas de définir des attentes réalistes.


Conclusion

S'améliorer dans Overwatch nécessite un dévouement. Avec le bon état d'esprit, même un jeu occasionnel peut être une séance d'entraînement utile.

La clé pour devenir un meilleur joueur est de se concentrer sur votre rôle et sur votre performance globale, quelles que soient les erreurs commises par vos coéquipiers. Faites votre meilleure contribution à l’équipe et essayez d’éliminer vos mauvaises habitudes en procédant à une auto-évaluation après chaque match (ou même après chaque combat en équipe). Bien sûr, c'est plus facile à dire qu'à faire, certains jeux sont perdus malgré vos efforts et il est difficile de rester positif et de regarder au-delà de cela. Cependant, avec le temps, vous pourrez valoriser l'expérience ci-dessus. Ironiquement, vous commencez à gravir les échelons pour devenir un meilleur joueur.

Ce ne sera pas facile, mais une fois que vous aurez adapté l'état d'esprit d'un joueur professionnel, vous améliorerez et même profiterez beaucoup plus de ce jeu.

Continuez à moudre.

▰ Plus Overwatch Actualités

▰ Dernières nouvelles de l'e-sport

PUBLICITÉ